Choix des références


Références relatives

Lorsqu'on crée une formule, les références de cellules ou de plages de cellules sont généralement basées sur leur position par rapport à la cellule qui contient la formule. Dans l'exemple suivant (Figure 1), la cellule B6 contient la formule =A5; Excel recherche la valeur située une cellule au-dessus et une cellule à gauche de la cellule B6. Il s'agit là d'une référence relative.

Figure 1

Lorsqu'on copie une formule utilisant des références relatives, Excel ajuste automatiquement les références contenues dans la formule collée pour faire référence aux différentes cellules par rapport à la position de la formule. Dans l'exemple (Figure 2), la formule de la cellule B6 (=A5) a été copiée dans la cellule B7. Excel a ajusté automatiquement la formule de la cellule B7 en la changeant en =A6, qui fait référence à la cellule située une cellule au-dessus et une cellule à gauche de la cellule B7

Figure 2

Références absolues

Si on ne veut pas que Excel ajuste les références lorsqu'on copie une formule dans une autre cellule, il faut utiliser une référence absolue. Par exemple, si la formule multiplie la cellule A5 par la cellule C1 (=A5*C1) et qu'on la copie une autre cellule, Excel ajuste les deux références. On peut créer une référence absolue en plaçant le signe $ avant les éléments de la référence qui ne doivent pas être modifiés. Par exemple, pour créer une référence absolue à la cellule C1, on ajoute les signes $ à la formule comme indiqué ci-contre : =A5*$C$1.

Références mixtes

Une référence de style A$1 ou $A1 indique à Excel comment trouver une autre cellule en combinant des références de colonne ou de ligne absolues et relatives. Elles sont signalées en plaçant le signe $ devant la lettre correspondant à la colonne ou devant le numéro de ligne. Par exemple dans la référence $A1, la référence de colonne ($A) est absolue tandis que la référence de ligne (1) est relative.

Saisie des références

On peut introduire les références en les introduisant à partir du clavier ou en sélectionnant les références à l'aide de la souris. Après le signe égal (=) ou un opérateur, sélectionner simplement la ou les cellules à l'aide de la souris ou du clavier. Par exemple, si en A3 on veut écrire la formule =A1+A2, on peut procéder comme ceci :

Changement des références relatives en références absolues ou mixtes

Si on a créé une formule et qu'on souhaite changer les références relatives en références absolues (et vice-versa), sélectionner la cellule qui contient la formule. Dans la barre de formule, sélectionner la référence qu'on souhaite modifier, puis appuyez sur F4. À chaque fois qu'on appuie sur F4, Excel passe d'une combinaison à l'autre : colonne absolue et ligne absolue (par exemple, $C$1) ; colonne relative et ligne absolue (C$1) ; colonne absolue et ligne relative ($C1); enfin, colonne relative et ligne relative (C1). Par exemple, si on sélectionne l'adresse A1 dans une formule et qu'on appuie sur F4, la référence devient $A$1. Si on utilise une nouvelle fois F4, la référence devient A$1, puis $A1 et enfin redevient A1.

Imprimer cet article    SuiteSuiteSuite