P. TÉTART, Petite histoire des historiens (Synthèse. Histoire, 14), Paris, Armand Colin, 1998, 11 x 16, 96 p., br., ISBN 2-200-01853-3 [inédit].

Ce petit manuel présente les différentes tendances de l'historiographie occidentale, de l'Antiquité à nos jours. L'exposé, comme c'est l'habitude dans la collection qui l'accueille, est très structuré, avec de nombreux titres et sous-titres, et ponctué d'encadrés bibliographiques signalant les œuvres marquantes des auteurs dont il a été question ou les études historiographiques. On trouvera en outre, en fin de volume, un glossaire, une bibliographie et un index. Les deux premiers chapitres consacrés à l'histoire dans l'Antiquité sont trop rapides, et même approximatifs, tant dans l'exposé que pour les références. C'est surtout pour les derniers chapitres, traitant de l'historiographie contemporaine, que l'on s'intéressera à ce volume. Il fournira, sur ce point, une introduction intéressante à l'étudiant curieux de connaître les orientations de l'historiographie actuelle, essentiellement en France.

O. Gengler (extrait de LEC 68.1 [2000], p. 77-78)

Historiographie moderne, historiographie ancienne | Histoire romaine : les historiens anciens | Crédits