* L'Histoire, d'Homère à Augustin. Préfaces des historiens et textes sur l'histoire (Points Essais, 388), réunis et comm. par F. HARTOG, trad. par M. CASEVITZ, Paris, Seuil, 1999, 10.7 x 18, 289 p., br., ISBN 2-02-030805-3 [inédit].

Dans une série fort intéressante qui propose déjà une dizaine de textes philosophiques en version originale et en traduction, l'anthologie de F. Hartog et M. Casevitz offre un vaste tableau, riche et nuancé, des fondements de la pensée historique occidentale, esquisse, pour reprendre leurs termes, d'" une généalogie du concept ancien d'histoire ". L'introduction fournit quelques pistes pour une lecture trans-versale des textes choisis, puis donne un aperçu rapide de la sélection des auteurs, où ne manquent pas quelques réflexions sur la position de chacun dans l'étude du passé. Un bref exposé sur les premiers temps de l'histoire depuis l'apparition de l'écriture jusqu'aux fondements de l'Histoire " institutionnalisée " actuelle insiste sur la place particulière qu'occupe la tradition gréco-latine. Les textes, en grec surtout, mais également en latin, sont accompagnés d'une traduction originale, due à M. Casevitz, et précédés d'une brève présentation de l'œuvre d'où ils sont extraits et de leurs auteurs. Les extraits sont réunis en chapitres, et chaque chapitre est suivi d'un " glossaire ", bref commentaire qui explicite l'idée maîtresse des textes par l'analyse de quelques termes clefs. Le plan est chronologique, mais s'autorise quelques rapprochements thématiques : Pausanias est ainsi fort intelligemment rapproché d'Hérodote. Le volume se clôt sur une bibliographie, où l'on aurait aimé retrouver plus systématiquement les références des éditions utilisées, mais qui ne manquera pas d'alimenter les lectures des étudiants qui s'initieront, grâce à ce livre, à la pensée historique ancienne.

O. Gengler (extrait de LEC 68.1 [2000], p. 77-78)

Historiographie moderne, historiographie ancienne | Crédits